RPG Twilight destiné à écrire la suite du dernier tome
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tebrodan Story Chap. 3 - Final

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Tebrodan Story Chap. 3 - Final   Mer 23 Juin - 18:48

Tebrodan avança dans la salle. Elle était semblable à une bibliothèque, avec des étagères recouvrant tous les murs, mais un large bureau en son centre révélait sa vraie fonction. Il y faisait sombre, la fenêtre étant voilée par un épais rideau. C’était là le repaire d’Ombre, l’Intendant des Oracles. Il se tenait face à son bureau, droit sur sa chaise, ses traits enfantins encadrés par sa chevelure noire et rouge. Il semblait irréel, comme un être féérique. Pourtant, il était grand, presque de deux mètres, et puissamment bâti. Il triait des papiers sur son plan de travail, et lorsque Tebrodan entra, il ne tourna même pas son regard. Il n’en avait pas besoin.
- Elle n’est pas avec toi. Déclara-t-il.
- Qui ? Rétorqua Tebrodan, surprit.
- Tu as donc échoué à ta mission. Continua Ombre.
- Ma mission était l’élimination, pas la capture.
- A quoi te sert le don d’Oracle si tu n’es capable de voir les vérités ?
- Ombre, que vous arrive-t-il ?
- Crois tu vraiment que je t’ai envoyé toi, le fils du Premier, pour une mission aussi banale qu’une élimination ? Non, t’as mission était plus, bien plus. Tu devais me la ramener !

Il se leva, et se positionna devant son bureau d’une démarche presque irréelle. Tebrodan eut un frisson.
- Cela fais plus de cent dix ans que je l’ai perdu, et j’aurai pensé que le fils du Premier Oracle aurait été capable de me la ramener. Tu n’as même pas su voir.
Tebrodan comprit.
- Alice, c’est votre fille.
- Elle est née d’une nuit de folie que son humaine de mère n’a put assumer. Je l’avais prévenue, elle n’a rien écouté. Quand les visions se sont manifestées, elle n’a rien voulu entendre. Je la hais de m’avoir prit mon enfant. Mais maintenant, c’est trop tard.
- De toute façon, elle est vampire, vous n’auriez put la ramener.
- Ne dis pas cela ! Il y a ici des milliers d’ouvrages dont tu ne peux même pas appréhender le contenu, ainsi que des machines conçues par ton père et qui dépassent les technologies actuelles.

- Elle est heureuse là où elle est, vous n’avez plus aucun droit sur sa vie.
- Lorsque ton père a quitté ce monde, il ne m’a pas dit de prendre soin de son fils, il t’a même soustrait à ma vue, protégé que tu étais par ces humains et ses pouvoirs. Pourtant, tu es apparu, venant revendiquer la place de ton père à la tête des Oracles. On ne m’a rien laissé de ma fille, et je ne t’ai rien laissé de ton père. Aujourd’hui, c’est toi qui te tiens au travers de ma route. Je n’ai jamais compris pourquoi ton père ne m’avait pas empêché de le tuer, mais j’ai fini par penser qu’il ne voyait peut-être pas tout.

Tebrodan recula d’un pas, horrifié. Ombre, quelqu’un en qui il avait placé tout son respect et sa confiance, l’un des amis de son père, venait de révéler une terrible vérité.
- J’ai tué ton père parce qu’il se tenait entre moi et les découvertes qui permettraient de soigner ma fille, comme tu le fais aujourd’hui.
Il s’élança. Aidé d’une vision, Tebrodan esquiva le coup. Ombre était d’une vitesse et d’une force insoupçonnées, et seul le don de Tebrodan lui permit de se battre, ses capacités martiales largement surclassées. Les Oracles venaient de déclencher une bataille parricide d’où en sortirai le prochain maître de leur clan, ainsi l’Ombre étendue une fois de plus sa cruauté sur les anges.
Du fait de l’appartenance des deux combattants aux Oracles, le combat se déroulait deux fois, la première dans leurs visions et la seconde, bien différente, dans le plan physique.
Mais Ombre restait le plus fort. Il était unique parmi les anges : Né de l’union d’un Oracle et d’une Thanatos, et élevé chez les Myrmidons d’Arès pour éviter que l’un des clans de ses parents ne l’éliminent, Ombre disposait de pouvoirs divinatoires alliés aux pouvoirs mortifères des Thanatos, et avait disposé de l’entrainement physique des Myrmidons, devenant ainsi un tueur des plus efficaces.
Tebrodan, bien qu’entrainé aux arts martiaux humains, ne pouvait espérer tenir son adversaire en respect plus de quelques minutes. Les autres Oracles lui seraient peut-être venus en aide si Ombre n’avait entouré la pièce d’un dôme noir qu’il ne fallait mieux ne pas toucher. Complètement plongé dans l’obscurité, Tebrodan n’eut que ses visions pour le guider. Mais il en vint une qui n’arriva pas à temps. Tebrodan se retrouva à terre, Ombre sur lui, prêt à donner le coup de grâce. Si Larraman pouvait guérir toutes les blessures infligées à un ange, elle ne pouvait se guérir elle-même.

- Je ne saurais surement jamais pourquoi ton père m’a désigné comme successeur, mais je sais que je le resterai encore longtemps, puisque son fils sera un traitre qui aura voulut attenter à ma vie.
Il souriait, transformant son visage de lutin en celui d’un être sadique et malintentionné. Sa main se dirigea vers la nuque de Tebrodan pour en arracher Larraman, mais elle ne l’atteignit jamais. Le dôme de ténèbres se brisa, et Tebrodan sorti essouffler et surprit de la poigne d’Ombre. Puis, comme les autres anges qui avaient accoururent, il regarda Ombre stupéfait. Ce dernier s’était arrêté dans sa course, comme si le temps s’était figé autour de lui. Quelques secondes plus tard, Ombre tomba en poussière. Une lumière dorée se répandit ensuite dans la pièce, et Tebrodan pu entendre :
- Mon fils, -la voix était aussi changeante qu’étrange-, l’heure est venue. Le Traitre a été démasqué et son pouvoir jeter à bas. Le temps est venu pour ton de prendre ma place, celle qui t’es due.
- Père, murmura Tebrodan, pourquoi ?
- Ni le temps ni l’espace n’avaient d’emprise sur moi, je ne pouvais donc pas mourir. Hors, il fallait que tu me succède, et ceux pour que ta destinée s’accomplisse. Mon fils, aujourd’hui ta route commence, aujourd’hui tu revendique ta place parmi les anges, aujourd’hui, tu me succède et devient le maître des Oracles. Puisse ton règne être aussi sage et long que je l’ai prévu. Il te faudra cependant affronter bien pire qu’Ombre, et cela te coutera chère, mais tu réussiras. Mon fils, soit assuré de tout mon amour.
La voix disparue, et Tebrodan regarda les autres anges présents. Tous semblaient avoir vus cette lumière, tous semblaient l’avoir entendu, et ils tournèrent leurs regards vers Tebrodan comme s’ils n’avaient été qu’un seul homme, puis s’agenouillèrent.
- Nous te saluons, Tebrodan Sanginuis, maître de la Maisonnée des Oracles.
Tebrodan fut horriblement gêné, mais il savait se qu’il devait faire maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
 
Tebrodan Story Chap. 3 - Final
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maple story
» Maple Story ^^
» Cherche joomla template final fantasy 7
» Yuki de Anzu Story !
» Discussion autour de Final Fantasy + Sondage !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fragment d'Eternité :: ~Autres Lieux~ :: La France :: Manoir des Oracles-
Sauter vers: