RPG Twilight destiné à écrire la suite du dernier tome
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jasper et Alice...

Aller en bas 
AuteurMessage
Alice Cullen
Admin lutine
Admin lutine
avatar

Messages : 583
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 32
Localisation : Avec Jason et Léo dans la forêt
Emploi/loisirs : Me rapeller les bons moments dans les bras de mon mari....
Humeur : Mon Jason me manque…

Je suis curieux! Dévoile toi.
Je suis un: Vampire végétarien
Mes relations:

MessageSujet: Jasper et Alice...   Lun 2 Nov - 18:58


Nous avions monté les escaliers vite, très vite. Il fallait nous comprendre, cela faisait quelque temps que nous n’avions pas été vraiment SEUL.

Une fois dans notre chambre, je me saisissais de la valise de mon bien aimé et la lancé au loin, et tant pis si quelque chose était abimé, ce serai un raison de plus de faire les boutiques…

Il m’avait tellement manqué… Je m’approchais de lui d’un pas d’humain tout en le fixant. Lui et moi, nous n’avions pas vraiment besoin de parler, on se comprenait souvent d’un simple regard.

J’étais juste devant lui, je commençais à le prendre dans mes bras, et à l’embrasser tendrement…


_________________

Lutin : espèce très dangereuse, déstabilisant, poussant les êtres dans des situations loufoques. > Definition by Jason Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasper Hale Cullen

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 08/10/2009
Localisation : Dans ta vie, dans ton coeur, dans ton âme ma douce !!!
Emploi/loisirs : Regarder mon lutin
Humeur : L'humeur que je souhaite !

MessageSujet: Re: Jasper et Alice...   Lun 9 Nov - 16:10

(hj : dsl pour mon retard ma belle, je vais tenter de rattraper tout ça .... Twisted Evil I love you )

J’avais suivie Alice en tout hâte. Ne me gênant pas pour me repaitre de sa beauté savoureuse qui me réchauffait le corps. Une fois rentré dans notre chambre, tandis que je fermais la porte à clef, Alice jeta la valise avec une telle désinvolture, que je ne pu m’empêcher de rire.
Puis, d’un commun accord, comme si nous dansions, nous nous retrouvâmes l’un fasse à l’autre. Mes yeux plongés dans l’abysse miel des siens. Elle avança ses lèvres pour m’embrasser d’un baiser plus intime, plus délicat que celui qui nous avait unit si viscéralement dans le hall. Cette fois nous étions seuls. Des dizaines d’années, que nous nous connaissions, que nous nous aimions, et rien semble t-il n’avait changé entre nous. Mon désir d’elle était le même.
Je pris son visage à deux mains, observant ses traits superbes dessinés sur sa face pâle et douce comme de la porcelaine. Elle était tout bonnement divine. Mon corps entier était appelé par sa perfection.
Je caressais ses cheveux de soie avec un plaisir immense. Alice riait. Son bonheur était le mien. Et son rire le plus beau qui soit. Nous nous comprenions si facilement. Avec son pouvoir elle savait chacun de mes gestes, tandis qu’avec le mien, je pouvais deviner l’inclination de ses pensées.
Usant de mon don, je jetais une frénésie particulière autour de nous, qui enroba la pièce. Ainsi, le plaisir de nous retrouver était encore plus intense. Grisés l’un de l’autre je plongeais à nouveau mes lèvres sur des siennes, goûtant la candeur de son baiser… Je fis glisser mes mains le long de sa nuque, sur son dos fin et cambré, sur ses hanches délicates.
Je n’étais jamais si heureux que lorsqu’elle était proche de moi. Je ne voyais qu’elle. N’avais d’univers qu’elle. Elle était ma vie.
Tout le reste n’était que néant. Je l’attirais à moi plus proche de mon corps encore. Puis, je la repoussais lentement. Alice ne s’en troubla pas. Elle avait vu ce que je m’apprêtais à faire. Profiter un maximum de cet instant à nous deux.
Je la poussais vers le lit. Elle s’y laissa allonger en souriant. Sans que j’ai besoin de lui dire. Elle ferma les yeux.
Je me glissais près de la fenêtre et d’un trait, tirais les volets. L’obscurité n’était pas la même pour nous que pour les humains, et ne troublait en rien notre vision. Néanmoins, j’allumais à une vitesse vampirique quelques bougies, pour rendre la lumière tremblante et sensuelle. Je savais que ma douce aimée était folle des bougies.
Puis, léger comme une aile d’oiseau, silencieux je me glissais près d’elle. J’embrassais son front, son nez, sa bouche. Et lentement, tandis qu’elle souriait de plus en plus, j’ouvrais sa chemise…

_________________

Pas la peine d'espérer Invité, c'est Alice que j'aime !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Cullen
Admin lutine
Admin lutine
avatar

Messages : 583
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 32
Localisation : Avec Jason et Léo dans la forêt
Emploi/loisirs : Me rapeller les bons moments dans les bras de mon mari....
Humeur : Mon Jason me manque…

Je suis curieux! Dévoile toi.
Je suis un: Vampire végétarien
Mes relations:

MessageSujet: Re: Jasper et Alice...   Dim 22 Nov - 16:07



Nous étions enfin seul, rien que tout les deux, mon amour pour lui grandissait d’année en année, mais à cet instant, c’était des vagues désirs qui m’envahissait et je savais que mon amour les ressentait également...

J’étais si heureuse d’être là avec lui, que je riais telle un enfant heureuse, je vouais tout ce qu’il allait faire avant même qu’il ne le fasse… Notre plaisir à nous retrouver seule était plus intense et plus fort que n’importe qui car moi je voyais ce qu’il allait faire et lui ressentait les sentiments que j’éprouvais à cette perspective…

Il m’embrassa et fit glisser ses mains sur mon corps qui se réveillait à son contact, come si cela faisait des années que nous ne nous étions touchés…

Je venais de voir ce qu’il s’apprêtait à faire et le regardais avec encore plus de plaisir enfantin… Il faisait tout pour me rendre heureuse, il rendait chacun de nos instants passé à deux féérique tel un compte de fée.

Je me glissais sur le lit et fermait les yeux… Je l’entendais fermer les volets, allumer quelques bougies car j’adorais leur odeurs et il le savait puis revint près de moi, se glissa à mes cotés, m’embrassa et d’un geste tendre, commença à ouvrir mon chemisier.

Je me laisser faire tout en souriant, je sentais ma peau frissonner, je lui rendais chacun de ses baisers et me mit à parcourir son corps si parfait et beau à mes yeux…

Il était l’amour de ma vie, de mon éternité, et à cet instant, il n’y avait plus que lui et moi seuls au monde…



(HJ : je te laisse tout diriger^^)

_________________

Lutin : espèce très dangereuse, déstabilisant, poussant les êtres dans des situations loufoques. > Definition by Jason Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasper Hale Cullen

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 08/10/2009
Localisation : Dans ta vie, dans ton coeur, dans ton âme ma douce !!!
Emploi/loisirs : Regarder mon lutin
Humeur : L'humeur que je souhaite !

MessageSujet: Re: Jasper et Alice...   Lun 30 Nov - 16:01


La nuit artificielle que j’avais créée en fermant les volets nous rendait l’un à l’autre plus réel que nous ne l’avions jamais été. Le frémissement des bougies autour de nous teintait nos corps d’une couleur dorée. Tandis que je défaisais ma propre chemise, les arcs de cercles des multiples morsures subies il y a bien longtemps étincelèrent sous les lueurs dansantes. Mon corps était sillonné de blessures. Ces blessures qui me rappelaient les horreurs commises et subies de mon passé…

Mais avec Alice, ma douce, ma tendre, mon aimée, tout cela n’existait plus. Ses yeux fixés à jamais sur le futur m’éloignaient de toute souffrance. Je savais qu’avec elle, j’étais quelqu’un d’autre, quelqu’un de meilleur, car à travers elle, à travers ses yeux si délicats de malice et de tendresse, j’étais aussi beau et parfait que j’aurais pu rêver de l’être. Elle ne voyait pas ces morsures sur mon corps. Elle ne voyait que mes yeux. Elle ne voyait que mon amour. Et si les larmes avaient été possibles, c’est auprès d’elle, à chacun de ces instants uniques que je les aurais versées.
Les mains fines de ma douce elfe se posèrent sur mon torse. Elle caressa les traces de mes blessures comme si elles n’existaient pas. Et à chaque passages de ses doigts, mon corps renaissait, chaque sensation revenaient comme autrefois, comme lors de mon humanité…

Mes lèvres prirent les siennes avec délices puis mes doigts s’attardèrent sur sa poitrine ronde et douce. Sa peau était la plus brillante et savoureuse qui soit. Son parfum unique. Grâce à cette beauté naturelle et innocente qui était sienne, j’avais pu apprendre qu’être un vampire ce n’était pas forcément être monstre. Non, elle ressemblait à un ange.
Mes baisers délicats se firent plus violents. Sa beauté avait réveillé mes instincts et mon sourire croisa le sien. Je n’avais même plus besoin d’utiliser mon pouvoir pour faire rayonner la joie. Nous la partagions.


-Ne regarde pas, murmurai-je tout à coup dans son oreille, essaye de ne pas regarder le futur, je veux que nous soyons seuls avec nos âmesJe t'aime....

Sans pouvoir, ni avenir, ni passé. Juste elle et moi…et notre amour. En un geste je lui arrachais son jeans qui vola dans la chambre dans un bruit de déchirure. Alice, nue, belle comme une déesse dont les humains ne pourrait jamais imaginer la perfection, se mit à rire. Le vêtement serait sûrement bon à jeter, elle aurait une nouvelle excuse pour faire du shopping. J’adorais la dévêtir ainsi. Mélangeant bestialité et douceur.


J
e défis rapidement mon pantalon qui suivit le même trajet que le sien et me glissais contre sa peau pâle, brillante, nue et offerte à tout mon amour.

Ma bouche s’empara de la sienne et dans un ballet magique je sentais nos corps s’unir une fois de plus en tant d’années, pour qu’à chaque fois, le même ravissement d’amour et perfection nous pénètre.
Je ne voyais plus qu’elle, le dessin onctueux de ses lèvres, l’odeur suave de sa peau, ses mains qui caressaient mon dos pour appuyer sur notre étreinte. J’embrassais son oreille, enfouissait mon visage dans ses cheveux pour en savourer davantage leur fragrance.

L’un dans l’autre nous étions comme unie à jamais. La chambre disparaissait. Tout n’était qu’explosions de lumière et de couleur. Je me sentis si heureux qu’il me semblait entendre nos cœurs battre. Et nos souffles comme par magie s’activer. Les lumières dansaient comme dans un théâtre et nos âmes se liaient l’une avec l’autre, l’une pour l’autre, l’une dans l’autre dans un torrent de plaisir qui nous submergeait...

_________________

Pas la peine d'espérer Invité, c'est Alice que j'aime !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Legueux

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 30/10/2009

MessageSujet: Re: Jasper et Alice...   Sam 5 Déc - 2:02

bin oltion les viandes froides étaient toutes nues et elles poussaient des cris de fou !!!

Et c pas finit votre truc y'en a qui vuelent dormir ici ! Bande de sale pervers tout mort et tout nus !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Cullen
Admin lutine
Admin lutine
avatar

Messages : 583
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 32
Localisation : Avec Jason et Léo dans la forêt
Emploi/loisirs : Me rapeller les bons moments dans les bras de mon mari....
Humeur : Mon Jason me manque…

Je suis curieux! Dévoile toi.
Je suis un: Vampire végétarien
Mes relations:

MessageSujet: Re: Jasper et Alice...   Lun 21 Déc - 4:14


(HJ : Mon cher Joshua désolé de cette réponse tardive mais si tu ne souhaites pas nous voir nus, tu n’as qu’à pas venir dans les chambres à couché, et nous ne sommes pas des pervers^^, enfin pas tout à fait…)



Dans notre chambre régnait une ambiance unique, pleine d’amour et de désir. Les flemmes des bougies créaient un théâtre d’ombre auquel nous nous soumettions sans aucune réticence.
Une fois ma chemise défaite, mon ange si parfait à mes yeux enleva la sienne, ce qui laissa apparaitre son corps si magnifique et ses muscles… Je ne pus m’empêcher de le toucher.

En temps ordinaire, nous n’étions pas si démonstratif de notre amour, mais une fois franchi les portes de notre chambre, rien ne pouvais retenir notre tendresse, notre amour, notre désir…
La lumière émise par les bougies dansaient sur le corps de mon âme-sœur, elles faisaient briller les cicatrices de son passé et je passais mes mains sur celle-ci, mais pour moi elles n’existaient pas, tout simplement car je ne regardais jamais le passé, je ne voyais pas ce à quoi elles se rapportaient, je me focalisais sur le présent et l’avenir, j’étais ainsi…
Pour moi Jasper était parfait, c’était ma raison de vivre, mon éternité, sans lui je n’étais rien, sans lui je ne serais pas là.

La proximité de nos corps réveiller les sensations que peut éprouver un simple humain mais en beaucoup plus fort, à chaque souffle sur mon corps, à chaque caresse, à chaque baiser, mon corps était envahit de telle réaction que je n’étais pas sûre que le cœur d’un humain puisse y survivre…

Je perdis toute notion de la réalité, les lèvres de mon doux amour s’emparèrent des miennes et ses mains parcouraient ma poitrine me faisant frissonner de plaisir. Ses baisers se faisaient plus violent, plus fort…


-Ne regarde pas, essaye de ne pas regarder le futur, je veux que nous soyons seuls avec nos âmes…Je t'aime..., me murmura-t-il.

C’était si facile d’oublier le futur, en sa compagnie c’était si simple à réaliser.

-Je te promets de ne plus le regarder, il n’y aura plus que toi et moi… Je t’aime, lui murmurais-je en réponse.

Puis d’un geste impatient, il m’arracha mon jean ce qui me fit sourire, j’aurais une excuse valable pour retourner faire les magasins, et il ne pourrait rien me dire.
Ses gestes étaient si violent mais si tendre à la fois, c’est ce qui rendait nos moments à deux si unique…
Son jeans rejoignait la même direction que le mien, c'est-à-dire en lambeau sur le sol de notre chambre.

A cet instant, j’étais toute à lui…
Une fois de plus, lui et moi ne faisions plus qu’un. Tant de bonheur et de plaisir me submergeais, je sentais mon cœur mort se remettre à battre, nos souffles reprendre vie…
Nos corps entremêlé se liaient au théâtre d’ombre projeté sur les murs de notre chambre…
Une nouvelle fois nous nous prouvions notre amour grandissant de jour en jour, d’année en année, de siècle en siècle…


_________________

Lutin : espèce très dangereuse, déstabilisant, poussant les êtres dans des situations loufoques. > Definition by Jason Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jasper et Alice...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jasper et Alice...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jasper & Alice Forever
» the mysterious explorations of Jasper Morello
» Alice Blood [Attente de Réponse]
» Alice Cullen
» Alice Logan [validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fragment d'Eternité :: ~Forks~ :: La villa des Cullen :: Chambre d'Alice et Jasper-
Sauter vers: